Une récupération motrice survient dans les mois suivant un accident vasculo-cérébral (AVC). Un nombre impressionnant d’études suggèrent que cette récupération est supportée par une plasticité ou réorganisation adaptative survenant dans d’autres régions du cerveau. Nous étudions les mécanismes qui sous-tendent la récupération motrice et explorons diverses approches pour maximiser cette récupération.

 

A) Enregistrements quotidiens chez l’animal éveillé

B) Enregistrements et stimulations chez l’animal anesthésié

C) Anatomie